Littéralement course du siège. C’est une procédure pour pouvoir comparer des rameurs au sein d’un équipage fixe et déterminer quelle est la meilleure combinaison.
Exemple: après différents tests, il y a 5 rameurs potentiellement assez bons pour être dans un 4x. 5 rameurs (A,B,C,D et E) pour 4 places, il faut en éliminer un. A, B et C ont été suffisamment convaincants lors des précédents tests pour avoir leur place assurée. Pour départager D et E, on fait plusieurs courses, avec alternativement la place occupée par D ou E. La différence de performance entre les deux compositions déterminera qui de D ou E sera gardé dans le bateau.
Ce système est un moyen de comparaison mais qui a ses limites (ne prend pas en compte l’irrégularité et la fatigue des athlètes A, B et C ni l’évolution potentielle avec plus d’entraînements ensembles, les conditions météo peuvent changer, etc…). Le résultat des seat races peut subir différentes influences, c’est pour ça que les coachs n’informent pas les rameurs de l’avancement du processus: chaque course concerne possiblement chaque athlète (–> chaque athlète est à fond à chaque course) et les rameurs ne savent pas quand le processus va se terminer (–> chaque athlète à fond car c’est peut-être la dernière course). Les résultats finaux sont à prendre avec précautions, une information précieuse en sort mais pas forcément la vérité.

Pour ceux qui veulent l’explication précise du déroulement des seat races, il faut cliquer ici.

« Back to Glossary Index
Categories: